A sa création, le Stade Brestois va bien évidemment jouer la coupe de France F.F.F. Mais à côté, il va aussi disputer une coupe de France réservée aux amateurs (niveau CFA/DHR), la coupe Fédérale F.S.F. (Fédération Sportive de France) qui deviendra la coupe F.S.C.F. (Fédération Sportive et Culturelle de France) en 1968.  A côté, existe aussi le challenge Fédéral (coupe pour les équipes réserves) qui deviendra la coupe Récamier en 1964.
Le Stade Brestois va essentiellement disputer la coupe Fédérale et accessoirement la coupe Récamier.
Le Stade Brestois va remporter cette coupe Fédérale quatre fois (1955/56-1956/57-1968/69-1975/76) et sera trois fois finalistes (1957/58-1961/62-1965/66); ainsi qu'une coupe Récamier en 1966/67.
Par ailleurs, des brestois vont être appelés en sélection Fédérale pour y disputer des tournois: Le challenge Maurice de Vienne et le tournoi F.I.C.E.P.
Le challenge Maurice de Vienne voit le jour lors de la saison 1959/60. Tournoi annuel qui se joue généralement à Pâques et qui rassemble une sélection Fédérale (essentiellement de Bretagne et qui concerne donc nos brestois), une sélection CORPO, une sélection OSSU (étudiants) et une sélection Armées (futur Bataillon de Joinville).
Le tournoi F.I.C.E.P. (Fédération Internationale Catholique d'Education Physique et sportive) réuni quelques sélections européennes membres.

Revenons à la création du club qui va avoir la bonne idée de faire venir Francis Chopin, véritable "homme à tout faire". Né en 1922, joueur à Denain et en professionnel à Lens (D1 et D2), il arrive à Brest à l'âge de 28 ans en tant qu'entraîneur-joueur-buteur (notamment sur CPA). Il le sera jusqu'à ses 40 ans où, à l'aube de la saison 1962/63, le club lui propose le poste d'entraîneur uniquement. Il refuse et quitte le club, après l'avoir fait monter de cinq divisions, pour aller entraîner le CEP Lorient.
C'est lui qui va choisir (validé par le club ensuite) l'équipement du club et, venant du Nord, va s'inspirer du maillot lillois.
Il sera aussi entraîneur-joueur de la sélection Fédérale.

Par ailleurs, monsieur Liorzou était dirigeant aux "Jeunes de St-Marc", l'un des cinq patronages laïcs liés à la naissance du club. Il fera signer notamment E. Rannou. Avec sa femme, il sera le gardien du stade de 1952 à 1958 environ. Responsables de l'entretien des terrains et des locaux, de l'intendance.
Leur fils, Jean-Yves Liorzou sera joueur au club (de minime à senior) de 1956 à 1967 environ. Il quittera le club pour aller faire son service militaire et jouer à la T.A. de Rennes. Tout en passant des diplômes d'entraîneur (niveau DH). 

Coup de coeur sur l'un des premiers grands buteurs du club: Marcel Kervel.
Né le 25/05/1936 et décédé le 25/12/2018 à l'âge de 82 ans. 176 cm pour 73 kg. Il arrive à Brest pour la saison 1953/54 à 17 ans et inscrira pas moins de 99 buts (75 en championnat et 24 en coupe de France F.F.F.). Il réussira l'exploit de marquer un quintuplé en coupe de France (1958/59) ainsi qu'un quadruplé (1959/60) et un autre quintuplé  en coupe Fédérale (1957/58).
Saison 1959/60, à 25 ans, il termine meilleur buteur de CFA (3ème division) avec 20 buts. Repéré, il signe au Havre pour jouer en 1ère Division en 1960/61. Niveau un peu trop élevé pour lui, il jouera 10 matchs en championnat (4 buts) et 3 matchs en coupe de France (1 but). La saison suivante, il signe au FC Dieppe pour y jouer deux saisons (10 buts). Il revient à Brest pour la saison 1964/65 puis retourne en Normandie devenir entraîneur à Dieppe, joueur vétéran au Havre en 1982.

Saison 1977/78

Stade Brestois E. St Laurent 3-0
1/2 Plumélec Stade Brestois forfait S.B.

Saison 1976/77

Stade Brestois E. St Laurent 4-0

Saison 1975/76

Le Stade Brestois va remporter sa dernière coupe Fédérale face à la S.M. de Douarnenez au terme d'un match à suspens.
Douarnenez se présenta incomplet avec quelques juniors et Brest se présenta à seulement dix joueurs, un mixte de titulaires (dont Le Trocquer et Bonnat) et de jeunes.
Dans le déroulement, Brest ouvre le score et Douarnenez égalise. 1-1 à la mi-temps. En seconde mi-temps, s'en suivra une course-poursuite au tableau d'affichage: 2-1 pour Douarnenez puis 2-2. Brest va ensuite mener 3-2 puis 4-3, Douarnenez revenant au score à chaque fois. 4-4 à la 81ème minute. Brest prendra enfin un avantage définitif à la 89ème pour l'emporter 5-4. 
1/8 E.S. Quimper Stade Brestois ?
1/4 Stade Brestois K. Pluvignier 3-2
1/2 Stade Brestois G.S.I. Pontivy ?
finale Stade Brestois S.M. Douarnenez 5-4 Bonnat/Corre*2/Bourricot/Diverres

Saison 1974/75

Stade Brestois B E. St Laurent 2-1

Saison 1973/74

Stade Brestois B C.E.P. Lorient 4-0
K. Pluvignier Stade Brestois B 1-0

Saison 1972/73

Elim. E.S. Quimper Stade Brestois B 3-1

Saison 1971/72

1/4 Légion St-Pierre Stade Brestois 0-1
1/2 K. Pluvignier Stade Brestois 2-1

Saison 1970/71

La sélection Fédérale va terminer seconde du tournoi FICEP en Autriche. Seront sélectionnés Tannou et Craveur.
Sélection Fédérale / Autriche: 2-0 sans aucun brestois.
Sélection Fédérale / Belgique: 3-0 (but de Craveur) avec Craveur.
Sélection Fédérale / Allemagne: 6-1 sans aucun brestois.
Sélection Fédérale / Hollande: 1-3 sans aucun brestois.

Saison 1969/70

Le Stade Brestois accède une nouvelle fois à la finale de la coupe Fédérale, contre l'USSC Redon. Elle ne pourra malheureusement avoir lieu faute de date.
1/4 Stade Brestois phalange Arvor Quimper 1-0 ?
1/2 Stade Brestois Enfants de France Bergerac
finale Stade Brestois U.S.S.C. Redon annulé

Saison 1968/69

Cette saison, le Stade Brestois va remporter la coupe Fédérale (qui a rassemblé une vingtaine d'équipes de CFA à DHR) face à Niort. Match opposant deux équipes de CFA, Niort étant relégué en DH. Il manquait plusieurs joueurs majeurs à Brest comme Delorme, Daniel, Tonnard, Le Bihan, Camblan et Craveur !! 
1/8 Stade Brestois Stade Lesnevien 3-0
1/4 Stade Brestois Cadets de Bretagne Rennes 7-1
1/2 Stade Brestois Intrépide Angers forfait
finale Stade Brestois  Niort 2-0 Tannou*2

Saison 1967/68

En coupe Fédérale, le Stade Brestois sera éliminé, n'ayant pu jouer son match en 1/2 finale.

Au challenge Maurice de Vienne, seront sélectionnés Camblan, Loaec, Tannou, Craveur et Perrot.
Sélection Fédérale / sélection OSSU: 1-5
Sélection Fédérale / sélection Corpo: 1-6 (but de Camblan).
1/4 S.M. Douarnenez Stade Brestois non joué

Saison 1966/67

Cette saison, le Stade Brestois va jouer et remporter la coupe Récamier, réservée aux équipes réserves. Dans l'équipe, figure un joueur et capitaine, un certain F. Yvinec, futur président du club.
La finale s'est jouée à Paris dans des conditions difficiles. Le terrain prévu a été changé car impraticable suite à des pluies torrentielles. Le match s'est joué sur un autre terrain, à la limite du praticable.

Le tournoi FICEP a eu lieu en Belgique. Furent sélectionnés Treguer, Person, Delorme et Tannou.
Sélection Fédérale / Autriche: 2-2 (but de Delorme) avec Person, Delorme, Tannou et Treguer.
Sélection Fédérale / Hollande: 1-0 avec Delorme et Person.
Sélection Fédérale / Belgique: 4-6 (doublé de Delorme) avec Treguer, Delorme et Person.

Challenge Maurice de Vienne:
Sélection Fédérale / sélection Corpo: 2-3 (but de Tannou et Ribeyre) avec Treguer, Liorzou, Tannou et Ribeyre.
Sélection Fédérale / sélection Armées: 2-6 (but de Tannou et Ribeyre) avec Person, Liorzou, Tannou et Ribeyre.
Dans cette sélection Armées jouait un certain Henri Michel.
1/8 Stade Brestois Porspoder 1-0
1/4 G. de l'Ellé Le Faoüet Stade Brestois 1-6
1/2 Stade Brestois J.A.B. Pau 6-0
finale Stade Brestois Etrat Sportif 3-1 Perrot, Laouenan*2

Saison 1965/66

Le challenge Maurice de Vienne a lieu à Paris. La sélection finira 4ème avec deux défaites.

Sélection Fédérale / sélection OSSU: 1-2 sur le terrain du Red Star avec Tonnard, Cuiffardi et Verschoren.
Sélection Fédérale / sélection Armées: 1-2 (défaite à la 89ème) avec Verschoren, Tonnard, Cuiffardi et Liorzou.
Le gardien Verschoren jouait le samedi en Corpo avec la Thomson CSF et le dimanche avec le Stade Brestois. En semaine, il était représentant en lingerie féminine.
Dans la sélection Armées, se trouvait un certain G. Bereta,  futur international et joueur de St-Etienne.

En coupe Fédérale,  la S.M. de Douarnenez conserve son titre en battant le Stade Brestois qui remonte de DH en CFA.
Le Stade Brestois s'est présenté diminué (absences notamment de Daniel, Cuiffardi et Belin) avec cinq joueurs de l'équipe première et 6 de la réserve (dont Liorzou).
finale Stade Brestois S.M. Douarnenez 1-2

Saison 1964/65

Le tournoi FICEP a lieu en Hollande.
Sélection Fédérale / Belgique: 3-3 avec Cuiffardi, Bergot et Daniel.
Sélection Fédérale / Autriche: 2-0 (but de Daniel) avec Cuiffardi, Daniel, Bergot et Piriou.
Sélection Fédérale / Hollande : 2-1 (but de Piriou) avec Cuiffardi, Bergot et Piriou.
Sélection Fédérale / Espagne: 0-5 avec quatre Cuiffardi, Daniel, Bergot et Piriou.

Le challenge Maurice de Vienne a encore lieu à Brest.
Sélection Fédérale / sélection Armées: 2-2 (d. aux pén.) avec Duval, Cuiffardi, Camblan et Bergot.
Sélection Fédérale / sélection Corpo: 2-0 avec Cuiffardi, Daniel et Piriou.

Saison 1963/64

La sélection Fédérale (avec les brestois Cuiffardi, Camblan, Daniel et Bergot) s'impose contre la Belgique 7-1 dont un but de Daniel.

Le Challenge de Vienne est organisé à Brest et se jouera à l'Armoricaine. Devant la difficulté à former une équipe, la sélection fédérale sera essentiellement composée de joueurs de l'ouest de la France. Et elle va remporter ce tournoi pour la première fois !!
Les brestois sélectionnés seront Perrament, Camblan, Cuiffardi, Daniel et Piriou.
Sélection Fédérale / sélection Corpo: 2-1 (but de Daniel)
Sélection fédérale  / sélection OSSU: 1-1 (v. aux pén.) 
Stade Brestois Gas de St-Thivisiau ?

Saison 1962/63

Cette saison, aucun brestois n'a participé au challenge de Vienne.

La coupe Fédérale a été stoppée avant terme faute de date. 
1/8 Stade Brestois Phalange Arvor Quimper ?

Saison 1961/62

Pour le challenge Maurice de Vienne, seront sélectionnés Hilliquin, Cuiffardi, Camblan, Bergot, Chopin, Larvol et Siche.
Sélection Fédérale / sélection Corpo: 1-0 (but de Bergot et Hilliquin arrêtera un pénalty).
Sélection fédérale  / sélection Armées: 1-2 (but de Siche).

En coupe Fédérale:

En 1/2 finale, Douarnenez se présente avec cinq absences majeures contre deux à Brest (Larvol et Dantec). 

En finale, le C.E.P. Lorient prend sa revanche et remporte l'épreuve pour la première fois.
1/8 St-Pierre Plouescat Stade Brestois 0-1
1/4 Stade Brestois  Rennes T.A. 1-0
1/2 Stade Brestois S.M. Douarnenez 3-1 Bergot/Belin/J. Siche
finale C.E.P. Lorient Stade Brestois 2-0

Saison 1960/61

Challenge Maurice de Vienne:
Sélection Fédérale / Sélection OSSU: 2-1 (brestois ayant joué ce match: Cuiffardi, Bergot, Chopin, Larvol et Perrament).
Sélection Fédérale  /  Sélection Armées: 1-4  (brestois ayant joué ce match: Cuiffardi, Bergot, Siche et Chopin).

La sélection Fédérale va remporter le Tournoi FICEP en Autriche.

France-Autriche: 3-1 (but de Bergot) avec Hilliquin, Cuiffardi, Larvol, Chopin, Bergot et Siche.
France-Hollande: 0-2 (carton rouge pour Cuiffardi) avec Hilliquin, Cuiffardi et Siche.
France-Allemagne: 6-2 (Buts de Siche, Chopin et triplé de Bergot) avec Hilliquin, Larvol, Cuiffardi, Chopin, Bergot et Siche.
1/16 St Roger Relecq Kerhuon Stade Brestois 0-8
1/8 S.M. Douarnenez Stade Brestois 1-4
1/4 Niort Stade Brestois ?

Saison 1959/60

Cette saison voit la création du challenge Maurice de Vienne. Une sélection Fédérale plutôt régionale verra l'appel de plusieurs brestois: Cuiffardi, Kervel, Bergot, Siche et Chopin.
La sélection va s'incliner contre la sélection Armées (2-5) et la sélection Corpo (0-1).
1/16 Stade Brestois  Rennes T.A. forfait
1/8 Stade Lannionnais Stade Brestois 3-1

Saison 1958/59

La sélection Fédérale jouera un match contre la Belgique. Chopin, Cuiffardi, Kervel et Jo Siche seront sélectionnés. Victoire 5-2 avec un but de Jo Siche et un autre de Kervel.

En coupe fédérale:

En 1/16ème contre Vertou, Brest l'emporte 5-2 après avoir été mené 0-2.

Brest s'incline en 1/4 de finale à Niort avec une équipe rajeunie par l'absence de quatre titulaires (Phelepp, Cuiffardi, Drogou et Siche).
1/16 Stade Brestois Union St-Anne Vertou 5-2 Kervel*2/Siche*2/Bergot
1/8 Stade Brestois U.C.K. Vannes 0-0 (pén.)
1/4 Niort Stade Brestois 3-1 Chopin

Saison 1957/58

En coupe Fédérale, le Stade Brestois va retrouver une nouvelle fois la finale mais va, cette fois, s'incliner contre les Voltigeurs de Châteaubriant.

Composition contre Landivisiau en 1/8ème: Le Goff, Jacob, Bergot, Carrère, Chopin, Cuiffardi, Loaec, Stephan, Phelepp, Rannou, Siche.

Composition contre Amiens en 1/4: Tarouilly, Jacob, Phelepp, Rannou, Cuiffardi, Chopin, Carrère, Bergot, Kervel, Loaec, Perrament.

En 1/2 finale, Brest s'impose difficilement à Vertou (tombeur du C.E.P. Lorient) après prolongations. A 1-1, Tarouilly arrêtera un pénalty.

La finale oppose les deux premiers du championnat de DH Ouest, le champion (pour un point) Châteaubriant contre son dauphin brestois. Logique respectée avec la victoire des Voltigeurs.
Composition: Tarouilly, Jacob, Cuiffardi, Bergot, Moulin, Chopin, Siche, Carrère, Kervel, Loaec, Perrament.
Les titulaires Rannou et Phelepp sont absents. Brest s'incilne après avoir mené deux fois.
1/16 Jeunes Volontaires Auray Stade Brestois 1-4
1/8 Gas de St-Thivisiau  Stade Brestois 0-3 Bergot/Carrère/Loaec
1/4 Stade Brestois C.A. St-Pierre Amiens 11-0 Bergot*2/Loaec*2/Chopin*2/Kervel*5
1/2 Union St-Anne Vertou Stade Brestois 2-3 (A.P.) Siche*2/Cuiffardi
finale Voltigeurs Châteaubriant Stade Brestois 3-2 C.S.C./Kervel

Un quintuplé de M. Kervel contre le C.A. Amiens

Saison 1956/57

La sélection Fédérale jouera le tournoi FICEP en Allemagne et s'inclinera en finale contre l'Autriche après avoir gagné ses deux matchs de poule (3-0 dont un but de Jacob et 5-3).
Furent sélectionnés: Chopin, Bergot, Jacob et Joseph.

En coupe Fédérale, le Stade Brestois va conserver son titre.

Contre Angers, côté composition, le junior Tarouilly remplaçait le titulaire Le Bris dans les buts (blessé).
Après 18 minutes, Brest menait déjà 4-0 (6-0 à la mi-temps). S'ensuivent 5 buts entre la 60ème et la 75ème pour finir sur le score sans appel de 13-0.

Contre St-Macaire, Brest l'emporte 3-2 à la 87ème minute.

En finale, Brest retrouve le C.E.P. Lorient et va une nouvelle fois l'emporter.
Composition: Tarouilly, Pécaud, Le Roux, Jacob, Rannou, Chopin, Kerrien, Bergot, Cuiffardi, Perrament, Siche.


1/16 U.C.K. Vannes Stade Brestois 2-3
1/8 Stade Brestois Intrépides Angers 13-0 Bergot*4/Siche*4/Kerrien*2/Chopin*2/Perrament
1/4 Fraternelle St-Macaire Stade Brestois 2-3 Richou*2/?
1/2 Stade Brestois U.A. Chantier Paris 2-1 Chopin/Rannou
finale Stade Brestois C.E.P. Lorient 3-2 Kerrien/Cuiffardi/Siche

Saison 1955/56

La sélection Fédérale jouera un match contre la Belgique. Cuiffardi, Chopin et Siche seront sélectionnés et joueront ce match. Victoire par 3-0.

En coupe Fédérale:

Composition contre Laval: Caroff, Le Roux, Morvan, Trébaol, Rannou, Cuiffardi, Bergot, Kervel, Chopin, Perrament, Quiniou.

En 1/4 de finale Brest va éliminer l'U.A. Chantier Paris, le tenant du titre.

La finale contre le C.E.P. Lorient va se jouer le 09 juin et verra la première victoire du Stade Brestois dans cette compétition.
Composition: Hamonnic, Morvan, Le Roux, Chopin, Rannou, Cuiffardi, Bergot, Perrament, Siche, Kervel, Audran.
Il faut souligner que Lorient avait jouer un match amical le 05 juin contre Rennes (0-6).
Le gardien Hamonnic disputait là son premier match. Marin (tout comme Perrament, Audran et Cuiffardi), il venait de rentrer de Saïgon. Siche, lui, était soldat.
1/8 Stade Brestois U.S.E.  Beauregard de Laval 3-1 (A.P.) Perrament/Bergot/Chopin
1/4 U.A. Chantier Paris Stade Brestois 0-1 Siche
1/2 Stade Brestois S.A. Epinal Forfait
finale Stade Brestois CEP Lorient 2-1 Chopin/Kervel


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : mercredi 21 septembre 2022